Afin d’évaluer l’importance de l’absorption de vin par les bouchons en liège en conditions aussi proches du réel que possible ainsi que son évolution au cours du temps, des bouchons en liège naturels, prêts à l’emploi et des bouchons en liège de type « 1+1 » ont été utilisés afin de fermer des bouteilles de vin rouge. Les bouchons ont été retirés après 3, 6, 12 et 24 mois de contact afin de déterminer l’absorption de liquide et la progression du liquide sur la surface latérale du bouchon en liège. La variation de l’absorption selon le temps de contact a été étudiée en ajustant des modèles Absorption une racine t (R-2: 82.19 – 93.63%). Un schéma représentant l’évolution de l’absorption du vin au cours du temps est proposé, qui différencie le flux de liquide le long de l’interface bouchon/verre, la diffusion dans les parois cellulaires et le flux de liquide à travers le lumen des cellules du bouchon. Une valeur 4.48.10 (-13)m(2) s(-1) a été obtenue pour le coefficient de diffusion en direction non-radiale (D) en conditions d’utilisation. Nous vous conseillons la lecture de l’article intégral (voir lien ci-contre). Titre : “Wine Absorption by cork stopper”