italianoenglishfrançaisdeutschespañolportuguês
Langue
Recherche
  • » Analyses
  • » DES VINS ENRICHIS EN VITAMINE C ?

DES VINS ENRICHIS EN VITAMINE C ?

D. Cook, UC Davis

Des raisins OGM riches en vitamine C pourraient bien devenir réalité, selon des chercheurs de l’université de Californie, Davis, et de l’université d’Adelaide (Australie), qui ont récemment identifié une enzyme du raisin capable de convertir la vitamine C en acide tartrique, élément fondamental en oenologie. Cette découverte de la voie biochimique par laquelle les raisins synthétisent l’acide tartrique a été publiée la semaine du 20 mars 2006 sur la version en ligne du PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences). "Bien que nous soyons très loin de produire du vin capable de remplacer votre verre de jus d’orange du matin ou un comprimé de vitamine C, nous avons maintenant une idée bien plus précise de la façon d’améliorer les bénéfices salutaire du raisin et du vin », précise Doug Cook, professeur de phytopathologie à l’Université de Californie, Davis. « On a dit que ‘l’acidité est la signature des grands vins’ » ajoute Cook, citant Richard Geoffroy de Dom Pérignon. "Sachant l’importance de l’acide tartrique dans le vin, il est possible que la compréhension de la régulation de ce métabolisme dans les baies de raisin puisse avoir des implications sur la façon de cultiver la vigne et de produire du vin. » L’acide tartrique est l’acide le plus abondant du raisin. Il joue un rôle important dans le goût du raisin ainsi que dans l’arôme, la couleur et la texture du vin, et peut parfois cristalliser dans le vin ou sur les bouchons. Il est relativement rare dans les autres fruits et, à la différence des autres acides, il provient de la vitamine C et non des sucres. Les scientifiques avaient déjà identifié les intermédiaires chimiques de la production d’acide tartrique, mais pas les enzymes impliquées dans cette synthèse. M. Cook, ainsi que les étudiants diplômés de l’université d’Adelaide Seth DeBolt et Chris Ford, avaient ainsi décidé d’identifier plusieurs enzymes potentiellement candidates, et les gènes associés en examinant les variations du niveau d’expression des gènes et des protéines produites dans Vitis Vinifera. Ils ont comparé la teneur en acide des fruits de 28 vitacées cousines de Vitis Vinifera et en ont trouvé une, Ampelopsis aconitifolia, exempte d’acide tartrique. Cette espèce ne possédait pas l’un des gènes candidats, que les chercheurs ont désigné comme à l’origine du contrôle la production d’enzyme intervenant dans l’étape clé de la formation d’acide tartrique. En outre, les raisins d’A. aconitifolia accumulent environ trois fois plus de vitamine C que les autres espèces de raisin. L’ensemble des ces découvertes suggère qu’il puisse être envisageable de manipuler ce gène fraîchement identifié afin de produire des raisins riches en vitamine C. "Ce projet est né du constat que nos collègues d’Adelaide avaient les intermédiaires biochimiques mais pas les gènes, tandis que nous avions à Davis des bases de données et des congélateurs pleins de gènes de raisin issus de notre travail de génomique, en attente d’une hypothèse claire à tester » affirme Cook. « Finalement, nous obtenons une belle avancée en biochimie et un gène candidat pour cette étape clé du métabolisme ». Selon lui, des investigations plus poussées sont nécessaires pour identifier deux stades importants de la biosynthèse d’acide tartrique, et pour mieux comprendre l’impact de la lumière sur ce processus. Cette étude a été soutenue par le programme du Centre de Recherche Coopérative du gouvernement australien, et conduite en tant que collaboration entre les scientifiques de l’Université de Californie, Davis et le Centre australien de Recherche Coopérative pour la viticulture. Pour en savoir plus, cliquer ci-contre.
Publié le 03/04/2006
Fiches associées
© Tous les droits sont réservés
TVA: IT01286830334
ISSN 1826-1590
powered by Infonet Srl Piacenza
Politique de confidentialité
Ce site utilise les cookies nécessaires pour les objectifs décrits en mentions légales. Pour plus d’information sur la politique d’utilisation des cookies, voir les mentions légales. En fermant cette fenêtre, en déroulant la page, en cliquant sur un lien ou en continuant la navigation, vous consentez à l’utilisation des cookies.
Plus d’informationOK

- A +
ExecTime : 1,906006