italianoenglishfrançaisdeutschespañolportuguês
Langue
Recherche
  • » Analyses
  • » GOUTS MOISI-TERREUX DANS LES VINS :PREMIERS RESULTATS PRATIQUES D’UN PARTENARIAT FILIERE
  • L'influence du potentiel électrochimique en oenologie
    Federico Casassa, Université polytechnique de Californie; Marcia Torres, Matanza Creek Winery
    La mesure du potentiel RedOx durant la vinification a de l'influence sur un grand nombre de réactions chimiques et, par conséquent, implique un grand impact sur la qualité finale du vin. Pendant En...
    Publié le: 02/07/2020

GOUTS MOISI-TERREUX DANS LES VINS :PREMIERS RESULTATS PRATIQUES D’UN PARTENARIAT FILIERE

Jean-Baptiste Drouillard, Monique Martins-Gueunier, Gertrude Knauf-Beiter, Ahmed Lebrihi, Florence Mathieu, Laurence Guérin, Rémi Guérin-Schneider, Mi

Les défauts organoleptiques dénommés goûts moisi-terreux (GMT) sont identifiés dans certains vignobles français depuis plusieurs années. L’impact économique de ces défauts a été très important en 2002 dans plusieurs vignobles, puis à nouveau en 2004. Ces défauts ont été détectés dans le Bordelais, le Beaujolais, la Bourgogne, la vallée de la Loire et sont suspectés en Alsace, Jura, Savoie, vignobles du Sud-Ouest, Cognac,… La liste des cépages, à la fois rouges et blancs, pouvant être concernés s’allonge : Gamay, Chenin, Pinot noir, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Sauvignon, Sémillon, …
Publié le 28/10/2005
Fiches associées
© Tous les droits sont réservés
TVA: IT01286830334
ISSN 1826-1590
powered by Infonet Srl Piacenza
Politique de confidentialité
Ce site utilise les cookies nécessaires pour les objectifs décrits en mentions légales. Pour plus d’information sur la politique d’utilisation des cookies, voir les mentions légales. En fermant cette fenêtre, en déroulant la page, en cliquant sur un lien ou en continuant la navigation, vous consentez à l’utilisation des cookies.
Plus d’informationOK

- A +
ExecTime : 2,702972