italianoenglishfrançaisdeutschespañolportuguês
Langue
Recherche

MAITRISE DE LA CONSERVATION EN BOUTEILLES

Béatrice CAO THANH (Service Technique d’Inter Rhône)

Article issu du Guide de la vinification rhodanienne n°7, juillet 2003 Les vins peu ou pas filtrés sont-ils meilleurs que les autres? La réponse dépend surtout des conditions de conservation en bouteilles. En augmentation depuis quelques années, l’engouement pour les vins non filtrés perdure et a encore de beaux jours devant lui. Si l’argument commercial est indéniable, et dans certains cas, profitable pour la qualité du vin, ce choix technique n’est pas sans conséquence. De plus, la conjugaison avec des teneurs en SO2 de plus en plus faibles conduit à des vins moins protégés à la mise en bouteilles. Certains choisissent de prendre ces risques. Le tout est de les mesurer. Pour évaluer le risque inhérent à de telles pratiques, Inter Rhône a mis en place depuis un an un essai de conservation des vins en conditions expérimentales. En effet, la qualité de filtration des vins et leur mise en bouteilles ont une incidence directe sur leur stabilité biologique ; l’expérimentation s’est orientée vers l’évolution de vins embouteillés, stabilisés et non stabilisés, placés dans des conditions de conservation différentes.
Publié le 17/12/2004
Fiches associées
© Tous les droits sont réservés
TVA: IT01286830334
ISSN 1826-1590
powered by Infonet Srl Piacenza
Politique de confidentialité
Ce site utilise les cookies nécessaires pour les objectifs décrits en mentions légales. Pour plus d’information sur la politique d’utilisation des cookies, voir les mentions légales. En fermant cette fenêtre, en déroulant la page, en cliquant sur un lien ou en continuant la navigation, vous consentez à l’utilisation des cookies.
Plus d’informationOK

- A +
ExecTime : 1,34375