italianoenglishfrançaisdeutschespañolportuguês
Langue
Recherche
  • » Articles techniques
  • » Oxygénation des moûts de blancs: mise en œuvre et effet sensoriel

Oxygénation des moûts de blancs: mise en œuvre et effet sensoriel

Christine LAGARDE-PASCAL et Laurent FARGETON, Vivelys SAS, Villeneuve Lès Maguelone

 L’hyperoxygénation des moûts a été développée dans les années 1970 pour stabiliser les vins blancs contre l’oxydation. Cette technique a été largement controversée depuis concernant ses effets sur les profils organoleptiques des vins, notamment pour utilisation sur des moûts de type sauvignon blanc à profil aromatique thiol.

Cet article présente le savoir faire acquis au cours d’une  quinze années d’utilisation de la technique d’oxygénation des moûts sur bon nombre de cépages blancs provenant de différents pays (France, Espagne, Italie, Portugal, Chili, Argentine, Etats Unis, Australie).

Ces essais ont mis en évidence l’efficacité de cette technique pour stabiliser les vins contre les oxydations. En revanche, il est apparu nécessaire d’adapter les doses d’oxygène apportées au moût afin d’optimiser ses effets sur les qualités de bouche et sur l’aromatique des vins. Un bilan des effets sur l’aromatique des vins est dressé avec un focus particulier sur les vins de type thiol.

Conformément aux travaux récents sur le sujet, il a été mis en évidence que l’oxygénation des moûts ne diminue pas la concentration en thiol des vins et peut même engendrer une augmentation du caractère « thiolé » à la dégustation.

Enfin, la pertinence de cette technique dans des stratégies de vinification différentes (réductrice, oxydative, sans sulfite…) est discutée.

Publié le 15/07/2014
Fiches associées
    Le rôle de la thiamine dans les fermentations lentes
    James Duncan et Benoit Divol, Université de Stellenbosch, Afrique du Sud
    Voici quelques informations utiles pour éviter que les carences en thiamine ne ralentissent vos fermentations. La thiamine (également connue sous le nom de vitamine B1) est l'un des micronutriments...
    Publié le:11/09/2023
    Pectinase et fermentation du vin
    Li Hui, Angel Yeast
    Pectinase pour la fermentation du vin La pectinase est largement utilisée dans l'élaboration du vin pour améliorer le rendement en jus de raisin, réduire le temps de pressurage, libérer les substan...
    Publié le:26/06/2023
    Nouvelle stratégie de lutte contre la tordeuse de la grappe
    Une étude espagnole
    La tordeuse de la grappe, Lobesia botrana (Lepidoptera : Tortricidae), est un ravageur qui cause d'importantes pertes économiques dans les vignobles du monde entier et dont l'impact devrait augment...
    Publié le:01/05/2023
    Impact des faibles précipitations hivernales sur la composition du raisin et du vin
    M. Bonada et al, Institut de recherche et de développement d'Australie-Méridionale, Australie
    Des recherches récentes ont démontré la relation entre les précipitations hivernales et la croissance de la végétation, et ses implications pour la composition du raisin et du vin. Cet intéressant ...
    Publié le:18/04/2023
    Communication entre les levures de départ du vin
    Institut des Sciences de la Vigne et du Vin, Espagne
    L'introduction d'espèces non-Saccharomyces comme levures de départ supplémentaires, en combinaison avec Saccharomyces cerevisiae, est de plus en plus fréquente. L'utilisation de plus d'une levure d...
    Publié le:06/04/2023
    Tous les haloanisoles présents dans le vin ne proviennent pas du liège
    Les haloanisoles présents dans le vin ont des effets dévastateurs sur l'arôme et la qualité du vin. Le 2,4,6-trichloroanisole (TCA) a été le premier haloanisole identifié en 1982 comme étant à l'or...
    Publié le:21/03/2023
© Tous les droits sont réservés
TVA: IT01286830334
ISSN 1826-1590
powered by Infonet Srl Piacenza
- A +
ExecTime : 1,405762