italianoenglishfrançaisdeutschespañolportuguês
Langue
Recherche
  • » Articles techniques
  • » REPERCUSSION DU STRESS HYDRIQUE SUR LES VIGNOBLES ET LA QUALITE DU VIN

REPERCUSSION DU STRESS HYDRIQUE SUR LES VIGNOBLES ET LA QUALITE DU VIN

Alan N. Lakso et Robert M. Pool

Dans les zones humides de l’est des États-Unis, les précipitations sont irrégulières et la fréquence des stress hydriques est difficile à prévoir, tout comme leur durée et leur intensité. Faudra-t-il que nous changions nos pratiques culturales ou que nous investissions dans les techniques d’irrigation à cause des risques de sécheresse? Nous savons que la réponse à cette question dépend de facteurs comme le degré de sécheresse des saisons, la quantité d’eau retenue par le sol des vignobles, celle requise par les vignes et le manque d’autres cultures concurrentes. Puisque nous ne pouvons pas prévoir le climat, il paraît indispensable de réaliser une estimation des risques encourus et d’évaluer par la suite des méthodes pour les réduire. Pour y arriver, il est indispensable de comprendre les facteurs qui accroissent ou réduisent les risques liés au stress hydrique.
Publié le 25/04/2006
Fiches associées
© Tous les droits sont réservés
TVA: IT01286830334
ISSN 1826-1590
powered by Infonet Srl Piacenza
Politique de confidentialité
Ce site utilise les cookies nécessaires pour les objectifs décrits en mentions légales. Pour plus d’information sur la politique d’utilisation des cookies, voir les mentions légales. En fermant cette fenêtre, en déroulant la page, en cliquant sur un lien ou en continuant la navigation, vous consentez à l’utilisation des cookies.
Plus d’informationOK

- A +
ExecTime : 1,328125