La composition en proanthocyanidines des pellicules et pépins du Merlot (M) et Cabernet sauvignon (CS) a été évaluée par HPLC-UV-fluorescence pour quatre millésimes successifs (de 2006 à 2009). Les résultats ont montré qu’il y a un effet important du millésime sur le profil des tanins pour chaque variété. Cependant, et malgré l’effet du millésime, quelques tanins caractéristiques comme le mDP, %G et %P permettent la discrimination des deux variétés bordelaises. La même analyse a été conduite pour le millésime 2009 sur cinq variétés de raisin méditerranéennes (Syrah, Grenache, Mourvèdre, Carignan and Counoise). Les résultats ont montré des différences significatives entre ces cinq variétés. La Syrah avait les concentrations en flavanols monomères et dimères les plus élevés, surtout dans la pellicule. L’étude comparative entre les variétés Bordelaises et Méditerranéennes pour le même millésime (2009) a montré que mDP et %G dans les extraits de pépins étaient des paramètres spécifiques de chaque zone viticole. Nous vous conseillons la lecture de l’article intégral (voir lien ci-contre).

Liens externes