La réduction des intrants est un enjeu stratégique pour la filière viticole, le développement des actions de recherche/expérimentation et du transfert technique sur cette thématique au cours des dernières années témoigne de cette ambition partagée par l’ensemble des acteurs.
 
Si les efforts sont principalement consacrés à la recherche de produits alternatifs ou aux outils d’aide à la décision pour réduire les doses de produits utilisés, la qualité de la pulvérisation reste une source importante de progrés directement mobilisable par les viticulteurs.
 
Les différences de quantité de produit diffusée et de qualité d’application peuvent en effet être significatives selon la préparation des dilutions, le réglage du pulvérisateur, les conditions d’applications ou le choix du matériel utilisé.
 
Ce sont tous ces leviers de progrès, ainsi que certains aspects réglementaires et conditions d’application qui ont été détaillés par les différents intervenants du colloque Euroviti 2016 organisé par l’Institut Français de la Vigne et du Vin dans le cadre du SIVAL à Angers.
 
Les actes e les presentations du colloque EUROVITI sont disponibles sur la page web Vignevin :