italianoenglishfrançaisdeutschespañolportuguês
Langue
Recherche

Nouvelle stratégie de lutte contre la tordeuse de la grappe

Une étude espagnole

La tordeuse de la grappe, Lobesia botrana (Lepidoptera : Tortricidae), est un ravageur qui cause d'importantes pertes économiques dans les vignobles du monde entier et dont l'impact devrait augmenter dans les années à venir en raison de l'augmentation globale des températures. Le groupe de recherche IN-vid travaille au développement d'une nouvelle stratégie de contrôle basée sur l'utilisation de composés organiques volatils (COV) d'origine bactérienne.

Dans cette étude, l'effet des composés produits par deux espèces bactériennes, Xenorhabdus nematophila et Photorhabdus laumondii, toutes deux connues pour leur association symbiotique avec des nématodes des genres Steinernema et Heterorhabditis, respectivement, a été évalué. En particulier, l'impact de ces COV sur le comportement de ponte du papillon et sur le choix des sources de nourriture des larves a été étudié. En outre, des ferments bactériens ont été testés avec différents temps de fermentation (3 et 5 jours) et deux systèmes d'application différents : application par contact des ferments sur les raisins et exposition des raisins aux COV émis par le ferment.

Les résultats montrent que l'efficacité de ce nouvel outil biotechnologique dépend de l'espèce bactérienne utilisée et du temps de fermentation des bactéries. Les raisins traités avec les fermentations de 3 jours de X. nematophila et P. laumondii ont enregistré moins d'œufs que les raisins témoins, avec une réduction allant jusqu'à 95 %. En outre, les COV émis par les fermentations de P. laumondii après 5 jours ont empêché à 100 % l'activité de ponte du papillon pendant trois jours. Les deux bactéries se sont avérées avoir des effets dissuasifs sur l'alimentation des larves, avec une réduction de 65 % du choix des raisins traités par rapport aux témoins.

Cette recherche jette les bases du développement d'outils alternatifs, respectueux de l'environnement et rentables pour lutter contre la tordeuse de la grappe et d'autres ravageurs, contribuant ainsi à la réduction croissante de l'utilisation des pesticides chimiques.

Pour plus d'informations : Vicente-Díez, I., Pou, A., Campos-Herrera, R., 2023. The deterrent ability of Xenorhabdus nematophila and Photorhabdus laumondii compounds as a potential novel tool for Lobesia botrana (Lepidoptera : Tortricidae) management (La capacité de dissuasion des composés de Xenorhabdus nematophila et Photorhabdus laumondii en tant que nouvel outil potentiel pour la gestion de Lobesia botrana).

Journal of Invertebrate Pathology. https://doi.org/10.1016/j.jip.2023.107911

Source : ICVV

Publié le 01/05/2023
images
Fiches associées
© Tous les droits sont réservés
TVA: IT01286830334
ISSN 1826-1590
powered by Infonet Srl Piacenza
- A +
ExecTime : 1,765625