italianoenglishfrançaisdeutschespañolportuguês
Langue
Recherche
  • » Defense de la vigne
  • » DEVENIR DES PESTICIDES VITICOLES PENDANT LA FERMENTATION MALOLACTIQUE

DEVENIR DES PESTICIDES VITICOLES PENDANT LA FERMENTATION MALOLACTIQUE

Greg A. Ruediger, Kevin H. Pardon, Alex N. Sas, Peter W. Godden, et Alan P. Pollnitz

L’effet de la fermentation malolactique du vin rouge sur la destinée de sept fongicides (carbendazime, chlorothalonile, fenarimol, metalaxyl, oxadixyl, procymidone, et triadimenol) et trois insecticides (carbaryl, chlorpyrifos et dicofol) a été étudié. Après une fermentation malolactique avec Oenococcus oeni, en simulant des conditions oenologiques australiennes, les concentrations en composés actifs chlorpyrifos et dicofol ont diminué de façon la plus significative, tandis que celles de chlorothalonil et de procymidone n’ont diminué que légèrement. L’effet de ces pesticides sur l’activité des bactéries a aussi été étudié. Le dicofol a eu un effet inhibiteur majeur sur le catabolisme de l’acide malique, alors que le chlorothalonile, le chlorpyrifos, et le fenarimol n’ont eu qu’un faible impact. Nous vous conseillons la lecture de l’article intégral. Titre original : Fate of Pesticides during the Winemaking Process in Relation to Malolactic Fermentation
Publié le 12/01/2006
Fiches associées
© Tous les droits sont réservés
TVA: IT01286830334
ISSN 1826-1590
powered by Infonet Srl Piacenza
Politique de confidentialité
Ce site utilise les cookies nécessaires pour les objectifs décrits en mentions légales. Pour plus d’information sur la politique d’utilisation des cookies, voir les mentions légales. En fermant cette fenêtre, en déroulant la page, en cliquant sur un lien ou en continuant la navigation, vous consentez à l’utilisation des cookies.
Plus d’informationOK

- A +
ExecTime : 2,358887