Des chercheurs de l’Université de La Rioja et de l’Université Polytechnique de Valence, en Espagne, ont développé un système visant à déterminer la densité des baies sur chaque grappe, une caractéristique qui agit sur la qualité du raisin et du vin et connue sous le nom de compacité. Les résultats ont été publiés dans la revue Australian Journal of Grape and Wine Research.
 
Actuellement, la méthode employée par les experts pour déterminer la compacité consiste en une inspection visuelle basée sur un procédé établi par l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin. 
 
« Les chais préférant des grappes avec peu de densité, considérées comme de meilleure qualité,   pour l’élaboration de leurs vin haut de gamme sont de plus en plus nombreux. Cette caractéristique est même devenue prioritaire dans les programmes destinés à obtenir de nouveaux clones.  La méthode disponible jusqu’à présent est subjective et qualitative, ce qui complique son utilisation pour certaines études et applications », signale Javier Ibáñez, chercheur du CSIC à l’Institut des Sciences de la Vigne et du Vin.
 
Toutefois, le système développé  permet de connaître les caractéristiques des grappes de la vigne à partir du traitement automatisé d’images et de l’analyse des propriétés morphologiques et de couleur de manière non invasive, objective et quantitative. 
 
Parmi les applications de ce nouveau système, nous soulignons aussi bien l’inspection automatisée des grappes dans le vignoble qu’à  l’arrivée au chai pour séparer les grappes ayant différentes caractéristiques.
Reference:

S. Cubero, M.P. Diago, J. Blasco, J. Tardaguila, J.M. Prats-Montalbán, J. Ibáñez, J. Tello y N. Aleixos. A new method for assessment of bunch compactness using automated image analysis.Australian Journal of Grape and Wine Research. DOI: 10.1111/ajgw.12118