Trois vins mono-cépages (Cabernet Sauvignon, Merlot et Cabernet Franc) ont été utilisés pour produire 11 vins de deux assemblages et 4 vins de trois assemblages et pour étudier les modifications sensorielles dues a ces assemblages par analyse descriptive.

En outre, des analyses chimiques (micro-extraction en phase solide et CPG couplée à une spectrométrie de masse, composition en polyphénols, acidité titrable, acidité volatile, et pH) ont été réalisées afin d’évaluer si la perception sensorielle des vins d’assemblage était justifiée par les paramètres chimiques.

Une comparaison de toutes les données a été réalisée avec une analyse multifactorielle et a révélé que les résultats globaux des analyses à la fois sensorielles et chimiques étaient très similaires à ceux obtenus par analyse sensorielle, mais aucune des analyses chimiques n’a fourni les mêmes résultats que l’analyse descriptive.

Nous vous conseillons la lecture de l’article intégral (voir lien ci-contre).

Liens externes