italianoenglishfrançaisdeutschespañolportuguês
Langue
Recherche

ROLE DU GLUTATHION SUR L’EVOLUTION AROMATIQUE DES VINS BLANCS SECS

Denis DUBOURDIEU* et Valérie LAVIGNE-CRUEGE**, *Professeur à la Faculté d’Oenologie de Bordeaux, ** Chargée de recherches pour la Société Seguin-Morea

Comprises entre 0 et 30 mg/L, les teneurs en glutathion des moûts de sauvignon sont influencées par l’alimentation azotée de la vigne. Les moûts les plus pauvres en azote contiennent également moins de glutathion. Au début de la fermentation alcoolique, pendant la phase de multiplication des levures, le glutathion disparaît presque complètement du moût; il augmente à nouveau en fin de fermentation et pendant le premier mois de conservation sur lies. Au cours d’un élevage en fût, la présence des lies réductrices limite la baisse de la teneur en glutathion et en thiols volatils variétaux des vins de sauvignon ; simultanément, les lies préviennent le vieillissement aromatique défectueux des vins blancs secs (sotolon et 2-aminoacétophénone). L’addition à l’embouteillage de 10mg/L de glutathion à un vin de sauvignon limite le jaunissement de sa couleur, l’érosion de son arôme variétal et sa tendance au vieillissement défectueux.
Publié le 16/01/2004
Fiches associées
© Tous les droits sont réservés
TVA: IT01286830334
ISSN 1826-1590
powered by Infonet Srl Piacenza
Politique de confidentialité
Ce site utilise les cookies nécessaires pour les objectifs décrits en mentions légales. Pour plus d’information sur la politique d’utilisation des cookies, voir les mentions légales. En fermant cette fenêtre, en déroulant la page, en cliquant sur un lien ou en continuant la navigation, vous consentez à l’utilisation des cookies.
Plus d’informationOK

- A +
ExecTime : 1,75