Le présent travail a permis de prouver les différentes caractéristiques obtenues par l’usage du décanteur centrifuge, en comparaison avec la presse pneumatique. 

Contrairement à la presse pneumatique, le processus de fermentation est nettement accéléré, puisqu’on obtient des moûts qui, lorsqu’ils sont traités au moyen d’adjuvants adéquats, peuvent être conduits directement au réservoir de fermentation car ils sont limpides. 

De plus, il a été possible d’identifier les points critiques de la machines où le transfert d’oxygène pouvait avoir lieu. Au niveau de ces points, on a travaillé en atmosphère inerte à travers l’injection d’azote.