L’étude examine la compétitivité des vins tranquilles européens et étudie comment l’améliorer à l’horizon 2025.

La première partie de l’étude analyse l’évolution de la compétitivité des vins européens par rapport aux vins du Nouveau Monde, en distinguant deux business-areas: vin en bouteille et en vrac. L’étude examine aussi, en utilisant le modèle Diamant de Porter, les variables de contexte qui influencent la position concurrentielle des vins de l’UE (conditions des facteurs de production ; conditions de la demande; stratégie, structure et rivalité des entreprises ; industries connexes et d’appui; gouvernement ; aléas).

La deuxième partie de l’étude analyse les facteurs clés de la compétitivité, ainsi que la réponse des vins de l’UE à ces facteurs. Pour le vin en bouteille, les facteurs clés sont identifiés pour les segments d’entrée de gamme, moyen de gamme et haut de gamme. Les facteurs sont regroupés en deux grandes catégories : facteurs liés au comportement des fournisseurs, facteurs liés au produit.

Enfin, l’étude formule des hypothèses sur le scénario concurrentiel à l’horizon 2025 et identifie trois domaines d’intervention afin d’améliorer la compétitivité des vins européens dans le future : accès aux marchés, processus de prise de décision des acteurs économiques, adaptation des produits aux marchés. Des suggestions sont fournies pour chaque domaine.

Nous vous invitons à consulter l’étude dans son intégralité, cliquez ici.