italianoenglishfrançaisdeutschespañolportuguês
Langue
Recherche

REACTION A LONG TERME DES VIGNES A LA SALINITE

Uri Shani (Université de Jérusalem) et Alon Ben-Gal (Agricultural Research Organization, Israel)

La croissance, la mortalité, la transpiration et l’accumulation des ions ont été évaluées dans des vignes (Vitis vinifera L. cv. Sugraone) sous des conditions de salinité variables afin d’évaluer si la mortalité est une conséquence des processus provoquant des pertes de croissance et de transpiration ou s’il s’agit d’un processus indépendant couplé avec la toxicité des ions. De l’eau d’irrigation avec six niveaux de salinité différents (conductivité électrique de l’eau d’irrigation de 0,5 à 12 dS m-1 à une concentration de chlore de 3,8 à 149 mM) ont été appliqués lors d’une étude d’un an en lysimètre et quatre niveaux de salinité (1,8 à 9,0 dS m-1 ; 10 à 75 mM de chlore) ont été appliqués pendant cinq ans dans des conditions réelles de vignoble. Lors de l’expérience en lysimètre, une transpiration à salinité réduite a été mesurée 30 jours après le débourrement et une relation linéaire entre la production de biomasse et l’évapotranspiration a été mise en évidence. Dans les essais en lysimètre et au vignoble, la mortalité a été associée de façon dynamique avec le niveau de salinité et à la durée de l’expérience et correspondait à une accumulation extrême de sodium et de chlore dans les rameaux. La réaction de la vigne à la salinité a impliqué deux mécanismes : (1) une réduction de la transpiration et de la croissance, phénomène qui a débuté dès le début de l’expérience, et (2) la mortalité de la vigne, qui a été corrélée avec le niveau de salinité, une augmentation drastique du contenu en sodium et chlore des feuilles et la durée de l’expérience. Avec les quantités de salinité plus faibles, le démarrage de la mortalité s’est produit plus tardivement et les taux de mortalité ont augmenté au fur et à mesure que l’exposition à la salinité a augmenté. Nous vous conseillons la lecture de l'article intégral. Titre original: Long-term Response of Grapevines to Salinity: Osmotic Effects and Ion Toxicity. Cliquez ci-contre pour en savoir plus.
Publié le 06/03/2006
Fiches associées
© Tous les droits sont réservés
TVA: IT01286830334
ISSN 1826-1590
powered by Infonet Srl Piacenza
Politique de confidentialité
Ce site utilise les cookies nécessaires pour les objectifs décrits en mentions légales. Pour plus d’information sur la politique d’utilisation des cookies, voir les mentions légales. En fermant cette fenêtre, en déroulant la page, en cliquant sur un lien ou en continuant la navigation, vous consentez à l’utilisation des cookies.
Plus d’informationOK

- A +
ExecTime : 1,71875