Un nouveau système équipé de caméras et développé par des scientifiques japonais permet d’analyser la trajectoire suivie par les vapeurs d’éthanol qui se développent au niveau du verre lorsque le vin est introduit et dégusté.
 
Le travail réalisé par l’équipe de recherche de Kohji Mitsubayashi de la «Tokyo Medical and Dental University» est basé sur l’utilisation d’une maille imprégnée de l’enzyme d’oxydase d’alcool (qui transforme les alcools à faible masse moléculaire et l’oxygène en aldéhydes et peroxyde d’hydrogène), du polymère HRP  (peroxydase de raifort) et de luminol  dans le but de provoquer un changement de couleur grâce à la présence du peroxyde d’hydrogène. Une fois la maille placée dans la partie supérieure du verre, les images qui se forment sont enregistrées « en couleur » créant une carte de la répartition de la concentration d’éthanol  qui abandonne progressivement le verre.
 
Cet instrument a servi à analyser différents vins dans des verres aux formes variées et à différentes températures. Il s’agit d’une analyse très simple et peu coûteuse  qui offre des applications intéressantes au niveau expérimental. 
Reference:

Takahiro Arakawa, Kenta Iitani,  Xin Wang,  Takumi Kajiro, Koji Toma, Kazuyoshi Yano and   Kohji Mitsubayashi “A sniffer-camera for imaging of ethanol vaporization from wine: the effect of wine glass shape” Analyst, 2015, DOI: 10.1039/c4an02390k