Un nouveau texte précisant les conditions ouvrant la possibilité de mettre en œuvre l’irrigation des vignes en général et des Appellations d’Origine en particulier devrait sortir dans les prochains mois. RAPPEL – REGLEMENTATION EUROPEENNE L’ANNEXE VI point C du règlement (CE) N°1493/1999 introduit la possibilité de l’irrigation des vignes sous la forme suivante : « Les pratiques culturales nécessaires pour assurer aux VQPRD une qualité optimale font l’objet de dispositions appropriées arrêtées par chacun des états membres concernés ». Dans une zone viticole, l’irrigation ne peut être réalisée que dans la mesure où l’état membre intéressé l’a autorisé. Celui-ci ne peut accorder cette autorisation que si les conditions écologiques le justifient. REGLEMENTATION FRANCAISE – Elle repose sur le décret 64-453 du 26 mai 1964 complété par les arrêtés du 16 août 1966 et du 29 août 1969. Le principe de base est l’interdiction de l’irrigation pendant la période végétative de la vigne (01-04 au 31-10). Une possibilité exceptionnelle d’irriguer existe avec plusieurs réserves et notamment la définition de périmètres déterminés, or ceux-ci n’ont jamais été définis. – Au niveau des Appellations d’Origines, plusieurs décrets précisent des conditions d’irrigation, qui renvoient pour la plupart à la réglementation générale. En face des difficultés rencontrées, la réflexion engagée depuis plusieurs années entre les pouvoirs publics et les professionnels a permis de définir les conditions de l’ouverture d’une irrigation en zone d’appellation.

Documents joints