italianoenglishfrançaisdeutschespañolportuguês
Langue
Recherche
  • » Législation
  • » APPLICATIONS OENOLOGIQUES DU DICARBONATE DE DIMETHYLE

APPLICATIONS OENOLOGIQUES DU DICARBONATE DE DIMETHYLE

Antonio GRAZIETTI

Le dicarbonate de diméthyle, dont l’emploi dans les vins a été récemment autorisé par l’Union Européenne est peu connu par les professionnels de l’œnologie, malgré son utilisation dans d’autres aliments. Il s’agit d’un antiseptique utilisé pour garantir la stabilité microbiologique finale des vins. Le règlement CE n° 2165 du 20 décembre 2005 a approuvé « l’ajout du dicarbonate de diméthyle (Dmdc) dans les vins dans le but de garantir leur stabilisation microbiologique, avec certaines limites et sous des conditions d’utilisation à déterminer ». L’emploi de cet antiseptique, testé et autorisé mondialement, est déjà autorisé, dans le cadre de la Communauté européenne dans l’industrie alimentaire. La mise en vigueur du règlement communautaire ouvre donc en principe la possibilité d’utiliser le Dmdc, au sein de la Communauté Européenne, pour le traitement des vins. La toute dernière publication du dispositif CE n° 643 du 27 avril 2006 vient de fixer les limites et les conditions « à déterminer » auxquelles est soumise l’utilisation de cet additif dans les vins. Ainsi, l’incertitude liée aux moments et aux modalités d’utilisation pratique du Dmdc dans les vins étant levée dans la Communauté Européenne, il semble à présent opportun d’en étudier les divers aspects.
Publié le 06/10/2006
Fiches associées
© Tous les droits sont réservés
TVA: IT01286830334
ISSN 1826-1590
powered by Infonet Srl Piacenza
Politique de confidentialité
Ce site utilise les cookies nécessaires pour les objectifs décrits en mentions légales. Pour plus d’information sur la politique d’utilisation des cookies, voir les mentions légales. En fermant cette fenêtre, en déroulant la page, en cliquant sur un lien ou en continuant la navigation, vous consentez à l’utilisation des cookies.
Plus d’informationOK

- A +
ExecTime : 2,78125