italianoenglishfrançaisdeutschespañolportuguês
Langue
Recherche

L'attrait visuel de la couleur du vin rouge : implications microbiologiques

José Antonio SUAREZ-LEPE ; Universidad Politécnica de Madrid. Grupo Enotec-UPM

L'attrait visuel de la couleur du vin rouge : implications microbiologiques

La première impression sensorielle d'un vin est généralement perçue par la vue. Couleur, intensité, tonalité... ces aspects informent sur l'élaboration, la variété, le vieillissement, l'oxydation et la stabilisation.

La couleur peut être favorisée de deux manières du point de vue technologique: en favorisant l'extraction et la formation de pigments, ou en en évitant la dégradation au cours des stades nuisibles. Cette opération est réalisée sous la supervision de l'œnologue dans la cave grâce à ses connaissances et à son expertise techniques.

Toutefois, l'importance du facteur microbiologique à ce sujet est ignorée ou du moins est méconnue. Les levures peuvent influencer la couleur des vins en modifiant la concentration des anthocyanes ou en favorisant leur précipitation. De plus, certaines espèces et/ou souches favorisent la formation de nouveaux pigments très stables, comme les vitisines A et B, les adduits vinylphénoliques et certains pigments polymères. 

Par ailleurs, certaines techniques de vieillissement biologique, telles que l'élevage sur lies, préservent les anthocyanes monomères en raison de leur effet réducteur sur le milieu, tandis que certaines activités enzymatiques endocellulaires de certaines souches de levure, telles que la ß-glycosidase, peuvent favoriser la dégradation de la couleur.

Ce travail analyse certains de ces aspects.

(VIDÉO SÉMINAIRE EN ANGLAIS)

Le séminaire reproduit dans cette vidéo a été présenté lors de la 11ème édition de Enoforum (Saragosse, Espagne, du 31 mai au 1er juin 2018) 

Abonnement annuel à Infowine: L’abonnement, qui coûte 60 € (TTC), donne accès pendant un an à tous les documents publiés sur le site, y compris aux archives (cliquez ici)

Publié le 31/07/2019
Article disponible en english spagnolo portoghese
Zone contenu Premium
  • VIDÉO SÉMINAIRE EN ANGLAIS (streaming 20 min)
Prix:27 €(TVA inclus)
Fiches associées
    Utilisation des ultrasons pour accélérer le vieillissement sur lies des vins rouges
    Antonio Morata, Université Polytechnique de Madrid - Vidéo extraite de la conférence Enoforum Web Conference
    L'élevage sur lies est une technique puissante pour améliorer la qualité des vins rouges car il produit une amélioration de la sensation de moelleux, favorisant ainsi une meilleure intégration et u...
    Prix:15 €(TVA inclus)
    Publié le:13/12/2021
    Résumé scientifique : tout sur les Saccharomyces dans le vin
    Source: Institut des sciences de la vigne et du vin - la Rioja - Espagne
    Saccharomyces cerevisiae reste la levure de vin par excellence, mais toutes les souches de cette espèce ne conviennent pas à l'industrie œnologique. Dans cette revue, le groupe MICROWINE de l'ICVV ...
    Publié le:05/10/2021
    Chitosan et fermentation
    Les applications intéressantes du chitosan pour leur prévention ont été évoquées : utilisation dans les phases précédant la fermentation, dans la multiplication des levures et comme alternative au ...
    Publié le:04/10/2021
    Revue de presse: bioprotection et gestion de la fermentation alcoolique
    Auteurs de la synthèse: Valérie Pladeau (Sudvinbio), Lucile Pic (ICV), Philippe Cottereau (IFV) et Nicoles Ric (InterRhône)
    Sur le site de l'IFV, il est possible de consulter un document consacré à quelques solutions alternatives efficaces au sulfitage préfermentaire, basées sur l'utilisation de techniques de bioprotect...
    Publié le:04/10/2021
    Objectif Vins Rouges Fruités
    Rémi Schneider, Product & Application Manager, Oenobrands
    Moduler la macération pour cibler les composés essentiels à un vin rouge fruité : arômes, anthocyanes pour une couleur vive et tannins pour stabiliser la couleur, sans apporter de notes astringente...
    Publié le:27/08/2021
    Fermentation malolactique dans les vins effervescents : nouvelles avancées
    Sergi Ferrer, Université de Valence (Espagne)
    Oenococcus oeni est généralement la bactérie de choix pour la FML. Cependant, l'intérêt pour d'autres espèces (telles que Lactobacillus) augmente. Ce travail vise à cultiver quelques souches de Lac...
    Prix:27 €(TVA inclus)
    Publié le:14/02/2022
© Tous les droits sont réservés
TVA: IT01286830334
ISSN 1826-1590
powered by Infonet Srl Piacenza
- A +
ExecTime : 2,5