Les techniques actuelles de dosage nécessitent des systèmes complexes de purification des protéines pour éliminer les nombreuses substances présentes dans le vin et qui interagissent avec les analyses classiques. La présence d’interaction engendre en outre un manque de précision quant au dosage des protéines du vin. Voici donc pourquoi un test rapide, facile à exécuter et donnant des résultats précis et fiables devient d’une importance fondamentale. Dans ce travail, cinq vins blancs clarifiés ont été analysés selon la méthode proposée. Les protéines et les glycoprotéines séparées ont été quantifiées et analysées par électrophorèse. Les concentrations des protéines et des glycoprotéines et leur rapport ont été comparés aux résultats obtenus par le test de chauffage afin d’étudier leur relation et vérifier l’existence de paramètres prévisionnels pour la formation du trouble.