L’évaluation visuelle de l’oïdium est désormais plus facile grâce à une nouvelle application gratuite pour Smartphones développée par des chercheurs de l’Université d’Adélaïde.
 
Le développement de cette nouvelle application, PMapp, a été financé par « Wine Australia » dans le cadre d’un projet de recherche plus large ayant pour objectif le développement de mesures objectives pour la quantification de l’oïdium. Le développement de cette application a été réalisé en collaboration avec des producteurs, des chais, des consultants et des chercheurs.
 
L’oïdium est une maladie grave qui affecte les vignobles partout dans le monde, provoquant de grandes pertes économiques. Il s’agit d’une maladie difficile à évaluer puisque les symptômes peuvent être difficiles à détecter, ou facilement confondus avec de la poussière ou des résidus de traitements phytosanitaires.
 
PMapp est un outil facile à utiliser, qui aide à évaluer de manière efficace la gravité et l’incidence de l’oïdium sur le vignoble. Il permet d’évaluer visuellement et très rapidement l’incidence de l’oïdium sur chaque grappe (estimation du pourcentage de surface de la grappe couverte) à travers la comparaison avec des images générées par ordinateur.
 
L’application calcule le pourcentage de grappes affectées (incidence de la maladie) et de surface affectée (gravité) et transmet les données à une feuille de calcul pour qu’elles soient analysées ultérieurement. De plus, une collection d’images de référence aide l’utilisateur à se familiariser avec les différents types et degrés de gravité de la maladie.
 
PMapp est disponible sur Apple Store et Google Play.