italianoenglishfrançaisdeutschespañolportuguês
Langue
Recherche
  • » Nouvelles
  • » Application d'antitranspirants pour retarder la maturation du raisin : un projet à l'étude

Application d'antitranspirants pour retarder la maturation du raisin : un projet à l'étude

Application d'antitranspirants pour retarder la maturation du raisin : un projet à l'étude

Les résultats préliminaires d'une récente étude australienne suggèrent que l'utilisation d'antitranspirants peut être un outil simple et efficace pour retarder la maturation du raisin et éviter les problèmes pendant les vendanges.

Ce travail dirigé par Darren Fahey confirme les résultats obtenus par d'autres chercheurs (A. Alberto Palliotti, Enoforum 2013) en proposant une nouvelle approche dans la lutte contre les effets du changement climatique.

Ce groupe de recherche a analysé l'effet de l'application la dose de 1 % d'un antitranspirant sur différentes variétés de vigne dans le cadre d'essais de terrain réalisés dans des régions fraîches, chaudes, chaudes/sèches, chaudes/humides et arides de la Nouvelle-Galles du Sud (Australie).

On a utilisé un concentré organique émulsionnable dans l'eau, dérivé d'une résine de conifères dont la formule contient un polymère terpénique avec la substance active pinolène.  À son application, ce concentré forme une pellicule superficielle flexible agissant en tant que barrière physique qui réduit la perte d'eau des feuilles, des grappes et autres parties de la vigne, tout en permettant aux stomates de rester ouverts.

L'antitranspirant a été appliqué en un seul traitement au cours du stade de croissance avant la floraison, au stade de croissance avant la véraison, ou aux stades préfloraison et pré-véraison. Les vignes traitées ont été comparées avec un témoin non traité.

Onze zones ont été établies pour des essais de terrain dans des vignobles commerciaux de Pinot Noir, Shiraz et Chardonnay dans 7 régions viticoles de Nouvelle-Galles du Sud.

Les principales conclusions de l'étude sont les suivantes :

  • Augmentation du poids des baies pour les variétés Shiraz et Pinot Noir (pour Shiraz la zone a été un facteur important tandis que pour Pinot Noir la saison a compté le plus)
     
  • Augmentation du poids des grappes pour les variétés Pinot Noir, Shiraz et Chardonnay (les réponses ont été différentes selon la saison pour Pinot Noir et selon la zone pour Shiraz)
     
  • Degré Baumé inférieur (maturation tardive) pour Shiraz et Pinot Noir (bien que la réponse ait été différente selon la zone et la saison)
     
  • Degré Baumé inférieur (maturation tardive) pour Chardonnay, selon la zone
     
  • Aucun effet général du traitement sur le pH, l'AT et les composés phénoliques (bien que l'on ait détecté une interaction entre le traitement, la zone et l'année)
     
  • Aucun effet général du traitement sur les anthocyanes (bien que l'on ait détecté une interaction entre le traitement et l'année)
     
  • Baisse de la concentration d'alcool pour Pinot Noir et Shiraz dans différentes zones climatiques, et
     
  • Une réduction générale du flétrissement du raisin (voir image).
     

Selon les auteurs, de nouvelles recherches à long terme et sur plusieurs saisons sont nécessaires pour évaluer tout le potentiel et les avantages de l'utilisation des antitranspirants.

Un rapport détaillé sur les résultats obtenus lors de la saison 2017-2018 est disponible via ce lien.

Publié le 02/09/2019
Fiches associées
© Tous les droits sont réservés
TVA: IT01286830334
ISSN 1826-1590
powered by Infonet Srl Piacenza
Politique de confidentialité
Ce site utilise les cookies nécessaires pour les objectifs décrits en mentions légales. Pour plus d’information sur la politique d’utilisation des cookies, voir les mentions légales. En fermant cette fenêtre, en déroulant la page, en cliquant sur un lien ou en continuant la navigation, vous consentez à l’utilisation des cookies.
Plus d’informationOK

- A +
ExecTime : 1,765625