italianoenglishfrançaisdeutschespañolportuguês
Langue
Recherche
  • » Nouvelles
  • » Des chercheurs mettent au point un test non invasif pour détecter la contamination par la fumée dans les vignobles

Des chercheurs mettent au point un test non invasif pour détecter la contamination par la fumée dans les vignobles

Des chercheurs mettent au point un test non invasif pour détecter la contamination par la fumée dans les vignobles

Des chercheurs des universités de Melbourne et d'Adélaïde ont mis au point un modèle non invasif de détection de la contamination par la fumée des raisins pour aider les viticulteurs à assurer une production de qualité et à faire face aux effets des incendies qui sont de plus en plus fréquents.

Le travail utilise des techniques rapides d'analyse sur le terrain pour déterminer si les raisins ont été contaminés par la fumée. À l'aide d'algorithmes d'apprentissage automatique, de données de thermographie infrarouge et du proche infrarouge, les chercheurs ont pu prédire avec 96 % de précision si les raisins étaient contaminés. Ces méthodes permettent d'analyser les raisins sans avoir à les arracher et à les détruire.

Les feux de forêts sont de plus en plus fréquents et intenses en raison du changement climatique, et la viticulture est confrontée à de graves risques de contamination par la fumée. Ce problème s'étend à de nombreuses régions viticoles dans le monde, notamment l'Australie, la Grèce, le Chili, certaines parties de la Californie et l'Afrique du Sud qui sont en train de connaître ces dernières années leurs pires feux de forêts de l'histoire.

En cas de feu de forêt, la fumée qui traverse le vignoble produit de l'acide carbonique, un composé qui réduit le pH des stomates, les pores qui se trouvent à la surface des feuilles, les obligeant à se fermer. Entre-temps, le raisin absorbe les phénols volatils dérivés de la fumée. Ces composés seront extraits plus tard au cours du processus de vinification, ce qui affectera la qualité de la récolte.

Il est important de pouvoir détecter la contamination par la fumée car le processus d'élimination n'est pas sélectif et des composés importants peuvent être éliminés par inadvertance, affectant ainsi les caractéristiques sensorielles du vin.

L'étude a été menée au cours de la campagne 2009/2010 en utilisant sept variétés différentes provenant de deux sites dans le sud de l'Australie. Des tentes ont été installées autour de vignes sélectionnées pour les exposer à la fumée produite par la combustion de paille. Les raisins ont été comparés à des vignes témoins non exposées.

Reference:
Non-Invasive Tools to Detect Smoke Contamination in Grapevine Canopies, Berries and Wine: A Remote Sensing and Machine Learning Modeling ApproachDOI: 10.3390/s19153335

Publié le 13/10/2019
Fiches associées
© Tous les droits sont réservés
TVA: IT01286830334
ISSN 1826-1590
powered by Infonet Srl Piacenza
Politique de confidentialité
Ce site utilise les cookies nécessaires pour les objectifs décrits en mentions légales. Pour plus d’information sur la politique d’utilisation des cookies, voir les mentions légales. En fermant cette fenêtre, en déroulant la page, en cliquant sur un lien ou en continuant la navigation, vous consentez à l’utilisation des cookies.
Plus d’informationOK

- A +
ExecTime : 3,014648