italianoenglishfrançaisdeutschespañolportuguês
Langue
Recherche
  • » Nouvelles
  • » Nouvelle technique de gestion de la végétation du vignoble pour retarder la maturation du raisin

Nouvelle technique de gestion de la végétation du vignoble pour retarder la maturation du raisin

Nouvelle technique de gestion de la végétation du vignoble pour retarder la maturation du raisin

De nouvelles techniques de gestion de la végétation du vignoble, telles que la taille tardive et la taille sévère des sarments, permettent de retarder la maturation des raisins de quinze à vingt jours. Il est possible de retarder la maturation d'un mois environ en combinant ces deux techniques. Ce retard de maturation est suffisant pour reporter la date de la récolte jusqu'à ce que les conditions environnementales soient plus fraîches dans la plupart des régions viticoles.

Mais dans les régions extrêmement chaudes, comme les régions IV et V de l'indice Winkler, avec plus de 1 950 º C entre avril et octobre, la récolte a lieu début août (par exemple : Montilla-Moriles et Ribera del Guadiana, en Espagne). Dans ces cas, si le retard de maturation est d'environ un mois, la récolte aurait lieu début septembre alors que les températures y sont encore trop élevées. Pour obtenir des conditions plus fraîches, il faudrait retarder la maturation du raisin de deux à trois mois, mais les techniques susmentionnées ne sont pas suffisantes pour un délai aussi important.

Une nouvelle technique a été proposée pour retarder la maturation du raisin d'au moins deux mois, qui consiste à forcer un nouveau développement de la vigne à partir des bourgeons nouvellement formés. C'est une technique intéressante pour lutter contre le réchauffement climatique dans les régions viticoles particulièrement chaudes. Elle consiste à tailler les sarments vers le mois de juin, en laissant plusieurs nœuds dans le but de forcer le développement de nouveaux bourgeons. En plus de la taille des sarments à la hauteur désirée, il faut éliminer les feuilles, les éventuels yeux et les éventuelles inflorescences ou grappes des nœuds restants.

Les premiers travaux menés en Espagne sur ce sujet ont débuté en 2015. L'objectif général consistait à étudier la technique du forçage et à déterminer le moment optimal du traitement, tout en tenant compte du développement de la vigne et du retard dans la maturation du raisin.

Reference:
Martínez de Toda, F., García, J., Balda, P. (2019) Preliminary results on forcing vine regrowth to delay ripening to a cooler period. Vitis, 58, 17-22. 

Martínez de Toda: ricerca presentata alla 12ª edizione di Enoforum  (Zaragoza, Spagna, 31 maggio-1 giugno 2018): “Vineyard techniques of canopy management to mitigate the effects of global warming

Publié le 08/07/2019
Article disponible en italiano english spagnolo
Fiches associées
© Tous les droits sont réservés
TVA: IT01286830334
ISSN 1826-1590
powered by Infonet Srl Piacenza
Politique de confidentialité
Ce site utilise les cookies nécessaires pour les objectifs décrits en mentions légales. Pour plus d’information sur la politique d’utilisation des cookies, voir les mentions légales. En fermant cette fenêtre, en déroulant la page, en cliquant sur un lien ou en continuant la navigation, vous consentez à l’utilisation des cookies.
Plus d’informationOK

- A +
ExecTime : 2,328125