italianoenglishfrançaisdeutschespañolportuguês
Langue
Recherche
  • » Nouvelles
  • » Un robot pour optimiser l'irrigation et planifier la vendange de manière plus efficace

Un robot pour optimiser l'irrigation et planifier la vendange de manière plus efficace

Développé par l'Université Polytechnique de Valence (Espagne)

Un robot pour optimiser l'irrigation et planifier la vendange de manière plus efficace

La viticulture du futur a pour allié la robotique, les big data et l'intelligence artificielle. Des chercheurs de l’Université Polytechnique de Valence (UPV) ont mis au point un nouveau robot agricole - ainsi que son système de navigation et sa méthode de traitement des données - qui, grâce à différents capteurs, permet d'enregistrer à tout moment l'état de la vigne et aide le viticulteur à tirer le meilleur parti de ses parcelles. Fruit de 7 années de travail, il s'agit du premier robot d'observation du vignoble entièrement électrique, disposant d'une autonomie d'au moins deux jours et développé à un niveau international d'un point de vue agronomique.

Entièrement autonome, VineScout mesure les paramètres clés du vignoble pour estimer ses besoins en eau, son développement végétatif ou anticiper la variation du degré de maturation au sein d'une même parcelle. Il fait tout cela grâce à la combinaison d'une série de capteurs environnementaux, radiométriques et spectraux. "Grâce à cette technologie, le robot VineScout peut surveiller le vignoble autant de fois que le viticulteur en a besoin, ce qui l'aide à faire une utilisation plus rationnelle de l'eau et, en général, à connaître l'état du vignoble grâce à des indicateurs objectifs, tels que les différences de vigueur des plantes ou de propriétés des raisins au sein d'une même parcelle. Ainsi, il vous aide à récolter, à fertiliser ou à irriguer de manière plus efficace", explique Francisco Rovira, directeur du laboratoire de robotique agricole de l’Université Polytechnique de Valence.

12 000 points par heure

Comme l'explique Francisco Rovira, le robot recueille chaque donnée au sol, à moins d'un mètre des vignes - sans toucher la culture à aucun moment - ce qui permet d'obtenir des informations très fiables et précises, car chaque point est enregistré avec son positionnement GPS, indiquant le moment et le lieu où chaque mesure a été prise. "VineScout est capable d'enregistrer environ 12 000 points par heure, chaque point comportant 30 données ; avec un échantillonnage manuel traditionnel, il y a à peine 40 mesures par heure, ce qui donne une idée de la facilité avec laquelle ce robot peut faciliter le travail des viticulteurs", ajoute Verónica Saiz, chercheuse au Laboratoire de robotique agricole de l'Université Polytechnique de Valence. Et il peut même échantillonner la nuit, grâce à son système de navigation nocturne. "Avec toutes les données enregistrées et traitées par le robot, le viticulteur obtient une carte de sa parcelle, qui synthétise les informations clés nécessaires à une gestion avancée des cultures. VineScout ne remplace pas le viticulteur, ce qu'il fait, c'est faciliter son travail, en évitant la partie la plus difficile sur le terrain et en améliorant ses connaissances et son expérience, qui sont désormais alimentées par des informations plus précises et plus rapidement mises à jour", précise Francisco Rovira.

Indépendant du GPS

Pour naviguer dans les parcelles, le robot utilise un système totalement indépendant du signal GPS, ce qui constitue l'un des grands avantages et l'une des grandes différences par rapport aux autres systèmes du marché. Ainsi, elle ne nécessite pas le rechargement de cartes préenregistrées, ce à quoi les viticulteurs ne sont pas habitués et qui finit par être un frein à l'adoption des technologies numériques. Grâce à elle, VineScout est capable de se déplacer dans les vignes de manière autonome, en évitant les obstacles et les collisions. "Le Vinescout intègre trois dispositifs de détection à l'avant. Deux d'entre eux permettent au système de naviguer dans une grille bidimensionnelle et aucune intervention de l'opérateur n'est nécessaire pour le piloter lorsque le robot se déplace entre les rangées. De plus, le système de sécurité le fait s'arrêter devant tout obstacle pouvant apparaître sur le chemin, attendant 7 secondes que le chemin se dégage ou arrêtant le robot en toute sécurité et avertissant acoustiquement l'opérateur s'il s'agit d'un obstacle permanent", ajoute Andrés Cuenca, également du laboratoire de robotique agricole de l'UPV. Ainsi, VineScout ouvre la porte à l'automatisation des cultures où la technologie GPS ou d'autres systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) ne peuvent être garantis de manière permanente et fiable.

Autres applications : vendangeuses, pulvérisateurs...

Ce système a été mis en œuvre dans un robot terrestre dont l'objectif principal est de collecter des données sur les cultures, mais il pourrait être inclus dans de nombreux autres systèmes autonomes, tels que des vendangeuses, des machines de désherbage et des pulvérisateurs de protection des cultures. " VineScout représente une approche totalement nouvelle de l'automatisation agricole pour les cultures palissées, avec de multiples avantages : il s'agit d'un système autonome qui peut être utilisé dans des parcelles où le signal GNSS ne peut pas être garanti en permanence ; il ouvre la voie à l'utilisation des mégadonnées dans l'agriculture ; il fournit des informations clés sur les faits pour uen agriculture durable ; il peut être utilisé sur le terrain ; et il peut être utilisé sur le terrain d'une manière qui n'est pas toujours possible de garantir un signal GNSS permanent.

Source : Université Polytechnique de Valence (Espagne)

Publié le 16/06/2021
Fiches associées
    Résumé des résolutions adoptées lors de la 20ème Assemblée Générale de l'OIV
    Au total, 35 résolutions ont été adoptées lors de la 20e assemblée générale de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), qui s'est tenue le 4 novembre 2022 à Ensenada, au Mexique.
    Publié le:22/11/2022
    De Bordeaux à Milan, une pluie de récompenses pour Parsec
    Plusieurs prix lors des Trophées de l'Innovation de Vinitech-Sifel et de l'Innovation Challenge Lucio Mastroberardino de SIMEI
    es objectifs de qualité et de durabilité exigent une parfaite maitrise des process. C’est ce que propose PARSEC avec son logiciel Quadr@ qui intègre, sur une unique base de données, tous les équipe...
    Publié le:07/11/2022
    Dans un environnement incertain, vous devez compter sur ce qui fonctionne bien!
    The World Bulk Wine Exhibition | Les 21 et 22 novembre 2022 - Amsterdam
    La WBWE est le principal salon international du secteur du vin en vrac. Il représente un point de rencontre entre établissements vitivinicoles, distilleries et acheteurs internationaux. 10 raisons ...
    Publié le:06/11/2022
    ENOFORUM WEB Scientists 2023 : l’appel à résumés est OUVERT
    Date limite de soumission des résumés: 25 novembre 2022
    ENOFORUM WEB Scientists 2023 : l'appel à résumés est OUVERT Date limite de soumission des résumés: 25 novembre 2022 Vinidea annonce le lancement de la phase de candidature pour ENOFORUM WEB Scienti...
    Publié le:26/10/2022
    Détection rapide de <i>Brettanomyces bruxellensis</i>
    Entretien avec Marcia Torres, œnologue senior chez Jackson Family Wines sur les origines et le développement du projet R&D Veriflow®
    En 2014, Invisible Sentinel (société du groupe bioMérieux) et Jackson Family Wines ont signé un accord pour développer une solution capable de réagir rapidement....
    Publié le:10/07/2022
    Programme de bourses de recherches de l´OIV - 2022
    Date limite de soumission des candidatures : 6 novembre 2022
    Cette année, un consortium de centres de recherche d’entreprises internationales (Yalumba Family Winemakers - Australie, Möet-Hennessy - France, Sogrape - Portugal, Viña Concha y Toro – Chili, Fami...
    Publié le:06/07/2022
© Tous les droits sont réservés
TVA: IT01286830334
ISSN 1826-1590
powered by Infonet Srl Piacenza
- A +
ExecTime : 2,535156