L’azote des moûts est un élément essentiel pour que les levures puissent achever la fermentation. L’article publié dans le site de l’IFV propose de voir comment la maitrise et l’ajustement de la composition azotée du moût peut moduler le profil aromatique du vin.