Oenovidéo, le plus ancien festival de film consacré à la vigne et au vin, a célébré sa 26ème édition à Marseille du 13 au 16 juin. Un évènement placé sous le patronage de l’OIV.

Pour cette édition, l’auditorium du Mucem (Musée des civilisations d’Europe et de la Méditerranée) a accueilli 37 projections officielles, sélectionnées parmi 144 films de 17 pays.

Les films sélectionnés ont présenté un grand nombre de sujets, invitant les spectateurs à une réflexion sur comment le modèle économique et sociétal actuel devrait tendre vers un mode de vie durable, respectueux de la nature.

La recherche d’alternatives aux produits phytosanitaires et aux pesticides en viticulture et la mise en œuvre d’une méthodologie de production biodynamique ont été mises en relief dans plusieurs documentaires.

Certains films se sont attardés sur le regard des jeunes générations sur le vin et sur l’émancipation des femmes dans la viticulture. Le terroir, la durabilité et les méthodes de vinification ancestrales ont été autant d’autres thèmes portés à l’écran.

Le Grand Prix Oenovidéo 2019 a été décerné au film catalan « 40 hectàrees. La terra i el pagès » (40 hectares, la terre et le cultivateur). Le film conte l’histoire de dix producteurs de la région vitivinicole de Penedès (Catalogne) narrant leur travail quotidien, leurs difficultés à faire face aux grands producteurs de Cava et leur relation à la terre. Consultez la liste de lauréats.

Source: OIV