italianoenglishfrançaisdeutschespañolportuguês
Langue
Recherche
  • » Autre
  • » Opinioni
  • » NE PAS VENDRE LA PEAU DU RAISIN AVANT DE L'AVOIR RECOLTE... Par Christophe Coupez

NE PAS VENDRE LA PEAU DU RAISIN AVANT DE L'AVOIR RECOLTE... Par Christophe Coupez

Par Christophe COUPEZ, Chambre d’Agriculture de la Gironde

En 2002, à Bordeaux, la floraison s’est déroulée par un temps peu favorable qui a conduit à une hétérogénéité des baies au sein des grappes, à de la coulure et du millerandage. Charmant tableau. Le mois de juillet a ensuite été uniformément morose : 18°C et du crachin tous les jours. Un répit de dix jours de beau temps a permis courant août que la véraison se déroule sans incident mais le reste du mois est resté calqué sur juillet. A l’aube de vendanges, les esprits étaient mornes et les raisins hétérogènes en maturité. Pourtant, l’été indien est arrivé en septembre et octobre. Avec patience, le suivi de la maturation a permis d’atteindre un équilibre idéal. Et ceci, même dans les parcelles grêlées le 19 septembre car un vent d’Est salvateur a installé un temps ensoleillé, frais et sec durant plusieurs jours. Aujourd’hui, force est de constater que 2002 est un millésime délicieux, d’un grand classicisme, qui allie finesse et gourmandise prometteuses de plaisir. Il a fallu pour cela savoir patienter et attendre le moment opportun pour vendanger. Mais les moyens techniques aujourd’hui nous permettent de cerner la maturité optimale d’une production pourtant hétérogène. 2002 a démontré que la vigne fonctionne malgré un temps maussade et que septembre sous le soleil peut faire oublier juillet et août sous la pluie. Aussi, attendons que les raisins de 2007 soient cueillis pour nous permettre d’émettre le moindre jugement qualitatif sur la nouvelle récolte.Les vraies observations de terrain conduisent toutes au même constat : l’avance sur 2006 observée en début de cycle végétatif est perdue. 2007 s’annonce lui aussi tardif, avec un léger retard sur l’année qui le précède. Mais tant que les raisins sont sur souche, ils évoluent et aucune conclusion prématurée sur leur potentiel n’est permise. Rendez-vous fin octobre pour un vrai premier bilan construit sur de vraies données objectives, concrètes et mesurables...
Publié le 07/09/2007
Fiches associées
© Tous les droits sont réservés
TVA: IT01286830334
ISSN 1826-1590
powered by Infonet Srl Piacenza
Politique de confidentialité
Ce site utilise les cookies nécessaires pour les objectifs décrits en mentions légales. Pour plus d’information sur la politique d’utilisation des cookies, voir les mentions légales. En fermant cette fenêtre, en déroulant la page, en cliquant sur un lien ou en continuant la navigation, vous consentez à l’utilisation des cookies.
Plus d’informationOK

- A +
ExecTime : 1,985107