italianoenglishfrançaisdeutschespañolportuguês
Langue
Recherche
  • » Process de vinification
  • » Utilisation du CMC en œnologie. Partie 1: solubilisation et effet colloïde protecteur en comparaison avec d’autres additifs

Utilisation du CMC en œnologie. Partie 1: solubilisation et effet colloïde protecteur en comparaison avec d’autres additifs

Piergiorgio COMUZZO1*, Lara TAT1, Laura BROTTO1, Andrea SCALA2, Franco BATTISTUTTA1, Roberto ZIRONI1; 1 Università degli Studi di Udine, Dipartimento

Le carboxyméthylcellulose (CMC) est un additif autorisé récemment pour la stabilisation tartrique des vins. Malgré la présence de témoignages en faveur du potentiel d’un tel produit dans la bibliographie, comme est souvent le cas des nouvelles technologies, il a encore du mal à s’implanter dans la cave. Avec cette première note technique, il est recherché de clarifier certains points relatifs à l’utilisation pratique du CMC en œnologie et plus particulièrement sa solubilisation et son effet “colloïde protecteur” par rapport aux précipitations tartriques; cette dernière caractéristique a été comparée à d’autres stabilisants colloïdaux plus classiques: comme la gomme arabique, l’acide méta-tartrique et les mannoprotéines. Certaines données relatives à l’effet du CMC sur la stabilisation des vins primeurs, sont enfin reportées.

Publié le 13/12/2010
Zone contenu Premium
  • Lire l'article technique (pdf, Pay per View 3 € )
Fiches associées
© Tous les droits sont réservés
TVA: IT01286830334
ISSN 1826-1590
powered by Infonet Srl Piacenza
Politique de confidentialité
Ce site utilise les cookies nécessaires pour les objectifs décrits en mentions légales. Pour plus d’information sur la politique d’utilisation des cookies, voir les mentions légales. En fermant cette fenêtre, en déroulant la page, en cliquant sur un lien ou en continuant la navigation, vous consentez à l’utilisation des cookies.
Plus d’informationOK

- A +
ExecTime : 1,375