Les maladies du bois, connues dans le domaine scientifique par l’acronyme MDB, sont des maladies fongiques provoquées par des agents pathogènes très différents. Certaines sont bien connues depuis longtemps, comme l’esca, mais depuis la fin des années 80 on a assisté à la recrudescence et à l’apparition de nouvelles maladies.

Le projet s’est centré sur des pathologies liées aux vignobles en production : esca, Black Dead Arm, maladie de Petri, eutypiose. Il s’agit de maladies qui ne sont pas faciles à contrôler pour plusieurs raisons : des maladies d’étiologie multiple (plus d’un agent pathogène agissant sur la même plante, et par conséquent des symptômes difficiles à identifier), des symptômes convergents et discontinus, une corrélation étroite avec les pratiques de gestion dans les vignobles et l’absence de principes actifs.

Dans sa présentation durant la séance Winetwork à Enoforum 2017, Vincenzo Mondello a décrit les progrès réalisés ces dernières années dans le domaine de la recherche et a réalisé une synthèse des résultats obtenus par le comité scientifique du projet quant au diagnostic précoce de ces maladies, aux produits chimiques et aux agents de biocontrôle étudiés, aux essais réalisés pour limiter les symptômes et protéger les plaies de taille et aux meilleures pratiques pour la gestion de la maladie dans les vignobles et les pépinières.

SÉMINAIRE VIDÉO EN ANGLAIS