De 2017 à 2019, un projet intitulé «Indicateurs Qualité du Raisin» a été mené au Centre du Rosé afin d’identifier les indicateurs pertinents de qualité des raisins en amont de la vendange et étudier leur impact sur le profil organoleptique des vins finis.

Deux réseaux de parcelles de cépages typiques: Grenache N. et Cinsault N. ont été étudiés.

Des indicateurs physiologiques et de maturité du raisin ont été mesurés et mis en relation avec le profil des vins. Les résultats sur Cinsault ont permis d’observer que quelques indicateurs concernant la physiologie du raisin (azote, acidité, vitesse de maturation) jouent un rôle déterminant dans la qualité du profil des vins obtenus. La qualité supérieure d’une parcelle a été démontrée et l’étude de ses caractéristiques fournit des pistes d’améliorations.

En revanche, sur Grenache, la variabilité parcellaire ainsi que l’effet millésime important ne permettent pas d’établir des prédictions satisfaisantes. La prise en compte de différentes maturités aromatiques et d’indicateurs innovants, comme la maturité texturale, constituent des pistes intéressantes en vue d’une poursuite du projet

Source : Centre du Rosé et Institut français de la Vigne et du Vin

Lire l’article