italianoenglishfrançaisdeutschespañolportuguês
Langue
Recherche
  • » Revue de presse
  • » Nouvel indicateur des dégâts dus aux bioagresseurs pour évaluer les stratégies de protection dans les systèmes de culture des vignes

Nouvel indicateur des dégâts dus aux bioagresseurs pour évaluer les stratégies de protection dans les systèmes de culture des vignes

M. Fermaud, N. Smits, A. Merot, J. Roudet, D. Thiéry, J. Wery, L. Delbac Volume 22, Issue 3, October 2016 , Pages 450–461

L'évolution sociale, environnementale et réglementaire encourage les vignerons à réduire l'utilisation de produits chimiques. La production biologique est une solution éventuelle, mais le contrôle des nuisibles et des maladies au moyen des produits autorisés dans la production biologique est moins facile qu'avec les produits chimiques.

Nous avons intégré les niveaux de sévérité de la maladie (la pourriture noble, Botrytis, l'oïdium et le mildiou) et l'incidence des ravageurs (Tordeuses de la vigne) pour élaborer un indicateur des dégâts causés par les ravageurs et les maladies sur les grappes, dénommé indicateur d'évaluation des dégâts sur les grappes de raisins (« assessment indicator of damage in grape bunches » - AIDB), qui peut être utilisé pour évaluer l'incidence des ravageurs sur les réseaux des viticulteurs.

En 2011 et 2012, nous avons testé l'AIDB en surveillant les dégâts durant les principaux stades phénologiques de 20 vignobles dans les régions de Bordeaux et du Languedoc, dans le sud de la France, selon trois méthodes de production : la production conventionnelle, la production biologique et la conversion à la production biologique.

L'indicateur s'est avéré exact dans la description des dégâts totaux sur les grappes de raisins dans toutes les conditions testées. Indépendamment de la méthode de production, la valeur AIDB présentait une corrélation négative avec les paramètres de rendement et l'expertise technique du producteur.

Cet indicateur s'est révélé être un outil novateur pour estimer les dégâts des bioagresseurs sur les vignes à travers une variété de conditions.

L'AIDB permet aux vignerons et aux conseillers d'évaluer l'impact intégré de leurs stratégies de traitement sur la production viticole, ce qui est nécessaire à la réduction de l'utilisation des pesticides.

Nous vous conseillons la lecture de l’article intégral

Publié le 14/12/2016
Fiches associées
© Tous les droits sont réservés
TVA: IT01286830334
ISSN 1826-1590
powered by Infonet Srl Piacenza
Politique de confidentialité
Ce site utilise les cookies nécessaires pour les objectifs décrits en mentions légales. Pour plus d’information sur la politique d’utilisation des cookies, voir les mentions légales. En fermant cette fenêtre, en déroulant la page, en cliquant sur un lien ou en continuant la navigation, vous consentez à l’utilisation des cookies.
Plus d’informationOK

- A +
ExecTime : 2,28125