italianoenglishfrançaisdeutschespañolportuguês
Langue
Recherche
  • » Revue de presse
  • » Rôle protecteur de l'addition de glutathion dans la lutte contre le stress lié au vin chez Oenococcus oeni

Rôle protecteur de l'addition de glutathion dans la lutte contre le stress lié au vin chez Oenococcus oeni

M. Margalef-Català, I. Araque, S. Weidmann, J. Guzzo, A. Bordons, C. Reguant; Food Research International, Volume 90, December 2016, Pages 8-15

Oenococcus oeni est la principale espèce responsable de la fermentation malolactique (FML) du vin en raison de sa capacité à survivre dans cet environnement. Certains facteurs de stress liés au vin, comme l'éthanol et le faible pH, peuvent altérer l'équilibre redox cellulaire d'O. oeni.

Pour la première fois, la capacité d'absorption du glutathion (GSH), un tripeptide quasi universel ayant des propriétés antioxydantes, a été associée à l'amélioration de la réponse au stress chez O. oeni. Malgré l'incapacité d'O. oeni à synthétiser le GSH, cette bactérie peut le capturer à partir du milieu.

Dans cette étude, on a évalué la capacité de 30 souches d'O. oeni à absorber le GSH. Bien que toutes les souches testées aient été capables d'importer le GSH, on a détecté une variabilité importante entre elles.

Pour évaluer la fonction physiologique de GSH, on a sélectionné trois souches ayant différentes capacités d'importation de GSH.

Des modifications importantes dans la composition des acides gras des membranes ont été observées en raison de l'addition de GSH. La plus pertinente a été l'augmentation des acides gras du cyclopropane dans la membrane cellulaire, à la fois dans les phases exponentielle et stationnaire.

Les cellules cultivées avec GSH ont montré une survie améliorée face au choc éthanol (14 % v / v). L'addition de GSH a également augmenté la production de biomasse lors de l'adaptation aux conditions de stress du vin (pH 4, pH 3,4 et 6% d'éthanol).

Les résultats suggèrent que l'enrichissement en GSH pourrait améliorer la résistance au stress d'O. oeni, ce qui pourrait être utile pour l'adaptation des cultures starter de la FML.

Nous vous conseillons la lecture de l’article intégral

Publié le 14/12/2016
Fiches associées
© Tous les droits sont réservés
TVA: IT01286830334
ISSN 1826-1590
powered by Infonet Srl Piacenza
Politique de confidentialité
Ce site utilise les cookies nécessaires pour les objectifs décrits en mentions légales. Pour plus d’information sur la politique d’utilisation des cookies, voir les mentions légales. En fermant cette fenêtre, en déroulant la page, en cliquant sur un lien ou en continuant la navigation, vous consentez à l’utilisation des cookies.
Plus d’informationOK

- A +
ExecTime : 1,796875