La dégradation des eaux usées modèles d’une cave a été étudiée dans un collecteur solaire parabolique à concentration locale (CPC) à l’échelle pilote. La réduction du carbone organique total (COT) par photocatalyse hétérogène (TiO2) et par photocatalyse homogène avec procédé photo-Fenton a été observée. L’influence de la concentration TiO2 (200 ou 500 mg/L) et celle combinant TiO2 avec H2O2 ou Na2SO8 sur la photocatalyse hétérogène a été évaluée. La photocatalyse hétérogène avec TiO2, TiO2/H2O2 et TiO2/S2O82- se montre inefficace dans l’élimination du COT, entraînant au mieux une dégradation du COT de 10%, 11% et 25% respectivement. Cependant, les expériences photo-Fenton ont conduit à la dégradation de 46% du COT dans des eaux usées modèles préparées avec du vin dilué (WV) et 93% dans des eaux usées préparées avec du jus de raisin dilué (WG). De plus, si l’on retire l’éthanol des eaux usées mêlées à du vin et de celles mêlées à du jus de raisin (WW) au préalable par injection d’air, 96% du COT est éliminé. En outre, la toxicité décroît lors de la réaction de photo-Fenton de façon très significative de 48% à 28%. Dans le même temps, les polyphénols totaux décroissent de 92%, améliorant ainsi la biodégradabilité des eaux usées. Nous vous conseillons la lecture de l’article intégral (voir lien ci-contre).

Liens externes