Voici la troisième et dernière partie de l’excellent article du Professeur Sakkie Pretorius, éminent spécialiste du génie génétique appliqué au monde viti-vinicole. Dans ce troisième volet, il est question de la commercialisation des plants de vigne et des levures génétiquement modifiés et notamment des obstacles à franchir, très nombreux, avant que l’industrie du vin n’accepte ou pas de se lancer dans la production de vins ou de produits vinicoles faits à partir d’organismes génétiquement modifiés.

Documents joints